Le sentier du son à Cavan (classe de MS)


Vendredi nous sommes allés écouter les sons à Cavan. On est parti en car. On attendait dans la cour des grands avec les pique-niques. C’était un peu loin.

 

Le centre du son, ça ressemble à une ferme. Trois moyens sont restés avec les grands de Muriel. Les autres moyens sont allés avec les petits, avec Jérôme.

 

Il ne fallait pas faire de bruit sur le chemin. On a posé son oreille sur un tronc d’arbre qu’un castor avait cassé. On a entendu le castor qui grignotait le bois. C’est Jérôme qui grattait le tronc avec sa main.

Après on s’est assis sur un banc pour attendre de parler dans le tuyau. On disait notre prénom dans le tuyau. Le tuyau répétait notre prénom.

 

On est allé à la toile d’araignée géante. Il y avait une harpe. Quand Jérôme grattait les cordes on n’entendait rien. Mais si on posait notre oreille sur une des 4 petites boules, on entendait le son de la harpe.

 

On a écouté le bruit de l’eau qui coulait dans des troncs d’arbre. Elle arrive dans la mare.

On a écouté des oiseaux. Le monsieur souffle dans un trou et il fallait trouver la couleur de l’oiseau qui sifflait.

 

On est allé dans la cabane des Korrigans.

On est allé voir les Korrigans ; il ne fallait pas faire de bruit parce qu’ils dormaient.

On est allé à la machine à tuyaux pour les entendre ronfler.

On est allé écouter le bruit de la rivière qui fait des petites cascades.

 

On a mis des cloches autour du cou et on s’est transformé en mouton. Le monsieur sifflait dans un bâton pour nous dire de courir. On est remonté par un autre chemin en courant en faisant du bruit avec nos cloches en faisant « Mèèèhhh » comme les moutons. Le monsieur nous a dit de manger de l’herbe pour notre pique nique. On a dit non. On lui a rendu les cloches pour nous retransformer en enfants.

 

On a pique niqué. On a mangé un sandwich, des chips, du fromage, une banane et des gâteaux. On est allé jouer dans l’herbe et on est rentré en car.

(Article écrit par la classe de MS)

No Comments

Post a Comment